top of page
Rechercher

Les Émotions de nos Enfants : Un Miroir de notre Inconscient



Les enfants sont comme des éponges émotionnelles, absorbant et reflétant les émotions qui les entourent. Mais saviez-vous que cette relation entre les émotions de l'enfant et celles des parents va bien au-delà de la simple influence ? Selon les exercices travaillés en transgénérationnel, nous arrivons à la conclusion que l'enfant travaille l'inconscient de sa mère de 0 à 7 ans, puis l'inconscient de son père de 7 à 14 ans, avant de mélanger ces influences pour développer son propre inconscient jusqu'à l'âge de 21 ans.


L'influence de l'inconscient maternel (0-7 ans) :

De la naissance jusqu'à environ 7 ans, l'enfant est profondément connecté à sa mère. Il absorbe ses émotions, ses peurs, ses joies et ses frustrations. Les expériences émotionnelles de la mère, vécues et héritées dans l'arbre maternel, peuvent laisser des empreintes durables sur l'enfant. Par exemple, si une mère porte la peur du manque, l'enfant exprimera certainement des comportements liés à cette peur.


L'influence de l'inconscient paternel (7-14 ans) :

À partir de 7 ans, l'enfant commence à s'identifier davantage à son père et à intégrer ses émotions et ses modèles de comportement. Les expériences avec le père peuvent influencer la manière dont l'enfant gère les conflits, les responsabilités et les relations interpersonnelles. L'enfant change aussi de regard, et voit maintenant la mère et la femme au travers des yeux du père et l'homme. C'est à ce moment que les conflits adolescents peuvent s'accentuer, il est difficile de s'approprier ce nouveau regard.


La mixité et le développement de l'inconscient (14-21 ans) :

Pendant l'adolescence, l'enfant commence à fusionner les influences des deux parents pour former sa propre personnalité et son propre système de croyances. C'est une période de construction de l'identité où l'enfant commence à se détacher progressivement de ses parents et à développer son propre monde émotionnel.


L'enfant comme miroir :

L'enfant agit souvent comme un miroir, reflétant les émotions et les comportements de ses parents. Si un enfant présente des signes de colère, de tristesse ou d'autres émotions, cela peut être un signal que quelque chose se passe dans la dynamique familiale, que quelque chose a besoin de s'exprimer. Par exemple, si un enfant est fréquemment en colère, cela peut être le reflet de la colère refoulée d'un parent, vécue directement ou héritée des mémoires cellulaires.


Travailler sur soi en tant que parent :

Comprendre cette connexion entre l'enfant et l'inconscient des parents est un outil précieux pour la croissance personnelle et la dynamique familiale. Si un enfant exprime des émotions négatives, au lieu de simplement réprimander ces émotions, les parents peuvent se demander quelles émotions non résolues ils portent en eux-mêmes.

En fin de compte, en travaillant sur nos propres émotions et en comprenant comment elles peuvent influencer nos enfants, nous pouvons créer un environnement familial plus sain et émotionnellement équilibré. Cela peut également aider nos enfants à développer leur propre compréhension de leurs émotions et à les gérer de manière plus positive et constructive.

L'éducation des enfants n'est pas seulement un acte unidirectionnel ; c'est une danse complexe d'influences mutuelles entre parents et enfants, où chacun peut apprendre et grandir grâce à cette connexion profonde. 💕👨‍👩‍👧‍👦 #ÉmotionsDesEnfants #InconscientFamilial #ParentalitéConsciente

40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page