top of page
Rechercher

L'analogie de notre insconscient avec le loup en meute


Les liens familiaux jouent un rôle essentiel dans notre développement en tant qu'êtres humains. Dès notre plus jeune âge, nous cherchons à être aimés et acceptés par notre famille, car nous sommes conscients que nous ne pouvons pas vivre seuls, tout comme les loups au sein de leur meute. Autrement, on se fait attaquer et on meurt. Cette analogie entre les loyautés familiales et la structure sociale des loups offre une perspective intéressante sur notre comportement et l'instinct de survie de notre cetveau. Ainsi, il est important de noter que nous nous retrouvons à rejouer les mêmes schémas ou à nous empêcher d'être nous-mêmes pour rester fidèles à notre clan. Dans cet article, nous explorerons cette dynamique en soulignant également la nécessité de trahir parfois le clan pour notre propre épanouissement.


Le lien avec la meute de loups : Les loups sont des animaux sociaux qui vivent en meutes, ce qui leur permet de chasser efficacement, de se protéger mutuellement et d'élever leurs petits. Le loup ne peut pas vivre seul, auquel cas il devient vulnérable et prend la position de la proie. De manière similaire, en tant qu'êtres humains, nous sommes biologiquement programmés pour rechercher l'affection et le soutien de notre famille, pour survivre. Pendant notre enfance, nous dépendons de nos parents et de nos proches pour notre évolution et notre bien-être. Cette dépendance crée un lien inconscient fort entre nous et notre famille, une relation qui détermine notre développement.

Une étude très ancienne démontrait que des bébés privés d'affection mourraient tous durant la première année de leur vie, même en ayant eu les soins de santé et de nourriture. Ainsi, le bébé s'adapte à son environnement dans son instinct de survie.


La répétition des schémas familiaux d'une génération à l'autre : parfois, sans en être conscients, nous reproduisons les mêmes comportements et les mêmes modèles que ceux de nos parents et de nos ancêtres. Par exemple, si une personne a grandi dans un environnement où l'affection était rare ou conditionnelle, elle peut avoir tendance à chercher cette même validation dans ses relations ultérieures. De même, les attentes familiales, les normes sociales et les traditions peuvent exercer une pression sur les individus pour qu'ils se conforment à un certain modèle de comportement, même s'il ne correspond pas à leur véritable identité.

Le dilemme de la loyauté : la loyauté envers la famille peut souvent créer un dilemme entre rester fidèle au clan et être soi-même. Parfois, nous nous retrouvons à nous conformer aux attentes familiales, même si cela signifie renoncer à nos propres aspirations et valeurs. Cela peut engendrer une profonde frustration et un sentiment de ne pas être authentique. Comme le loup dans sa meute, nous pouvons ressentir la pression de maintenir l'harmonie familiale, mais cela peut venir au prix de notre propre bonheur et épanouissement personnel. Nous pouvons illustrer ici le cas de la personne qui s'auto-sabote, se prive de son évolution personnelle / professionnelle / financière pour rester fidèle à la vie de misère familiale.


La nécessité de trahir le clan : il est également essentiel de reconnaître qu'il est parfois nécessaire de trahir le clan pour notre propre bien-être. Trahir ne signifie pas nécessairement abandonner ou rejeter sa famille, mais plutôt remettre en question les schémas limitants et les attentes non constructives. Il s'agit d'avoir le courage d'être fidèle à soi-même, de poursuivre nos rêves et de vivre selon nos propres valeurs, même si cela implique de s'éloigner des attentes familiales préétablies conscientes et inconscientes. En trahissant le clan, nous pouvons créer de nouvelles voies et de nouvelles possibilités pour nous-mêmes, et même inspirer les autres membres de notre famille à faire de même. C'est donc prendre son envol, accepter son individualité, tout en conservant l'amour pour sa famille.


Les loyautés familiales peuvent être comparées à la structure d'une meute de loups, où chacun a un rôle et une place spécifiques. Cependant, il est important de reconnaître que nous avons le pouvoir et le droit de façonner notre propre destinée. Nous ne sommes pas destinés à répéter les schémas familiaux qui ne nous servent pas. En trahissant parfois le clan, nous nous donnons la possibilité de nous épanouir et de vivre selon notre véritable nature. La loyauté envers soi-même est tout aussi importante que la loyauté envers sa famille, et c'est en trouvant cet équilibre que nous pouvons véritablement réaliser notre plein potentiel.

34 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page